Analyser une traceCréer une traceRechercher une traceSegmentsForumsCompte premiumMembres
Sélectionner un fichier
fichier.gpx
Options

Altitudes
Seuil Lissage
Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
OU
Connectez-vous avec Facebook
Connexion
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Inscription
reflexcit le 10.05.2019

Boucle Gien via Sully-sur-Loire - VTC (Vélo Gravel)

57km
+158m/-158m
03:00
EditGPX Télécharger
Voici une boucle pour le VTC depuis Gien qui longe au plus près la Loire jusqu'à Sully-sur-Loire par la rive gauche: jusque là on est dans une configuration très agréable qui ressemble beaucoup à de la piste cyclable; on revient par la rive droite par un itinéraire qui essaie d'éviter la grande route le plus possible. Petit message aux parisiens: Gien et donc la Loire sont à 1h20 de Paris par le train depuis la gare de Bercy:).
Sur le parcours, ces quelques sites remarquables:
- Gien
- Saint Gondon
- Sully-Sur-Loire

Options

Centrer la carte   Afficher la pente

Sélectionnez un tronçon de trace en appuyant sur la touche "CTRL", analysez-le en appuyant sur la touche "x"
Supprimer la pub

Détails

Chronique - Dimanche 12 mai 2019

Ce dimanche de mai 2019 est de ces jours où se réunissent les conditions d'une grande réussite : une équipe dont aucun membre ne connaît de méforme notoire, une météo des plus ensoleillées qui vous fait oublier un vent têtu et frais, un parcours naturel et historique éblouissant, remaniement d'un précédent par notre GMC (*) au sommet de son art, et, pour finir, le plaisir des « vpcistes » à se retrouver presqu'au complet.

Gien d'abord. Du haut de la ville, la Loire majestueuse et languissante s'offre par de-dessus une forêt de toits de tuiles en prologue à nos yeux gourmands. Nous examinons le château, presque trop parfait avec ses briques oranges et bleues, avant de gagner la rive gauche en prenant le beau pont de pierre de 1734, objet d'âpres combats en 1940.

Nous voici lancés le long du fleuve royal, direction Sully-sur-Loire. La Loire a une présence évidente et mystérieuse, mélancolique et romantique. C'est un poème, une caresse, une femme ? Une preuve en tout cas s'il en fallait une que le bonheur existe. Nous empruntons la levée, cette longue digue que les hommes ont érigée pour contrer des crues historiques. Cette levée permet aujourd'hui aux randonneurs à pied ou à vélo de cheminer loin des voitures et du bruit. Ladite levée permet aussi d'apercevoir la Loire, à sa droite, et, à sa gauche, la campagne peinte dans toutes les nuances de vert avec parfois du jaune.

Nous faisons escale à Saint-Gondon, petit bourg riche de son passé, de son cadre enchanteur... Un habitant, rencontré dans la grange du Prieuré, nous parle avec grand plaisir des richesses patrimoniales de son village : un Prieuré en briques de deux couleurs, rouge et bleu-gris, les vestiges d'une petite motte féodale composée d'un talus artificiel et surmontée d'une tour en bois. Mille ans plus tard, ne subsiste que le tertre ou remblai.

Puis vient Sully. Nous découvrons son château depuis son parc. L'étang en premier plan donne de la grâce à ce édifice un peu massif. Avouer que nous avons pique-niqué à Sully au bord de la Loire et au pied du château vous rendrait jaloux. Nous assumons ce risque et ce plaisir !

Il est temps de traverser le fleuve, donc de repasser rive droite pour revenir progressivement vers Gien. Dire que le charme de ce côté-ci vaut le charme matinal serait mentir sans doute. On déplore l'impatience crasse de quelques automobilistes. Mais contourner au large la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly réserve encore des chemins tranquilles, des étangs, des paysages verdoyants en ce printemps.

Et l'on retrouve les quais de Loire à Gien. Les 60 km parcourus valent bien une dernière pause.


Il nous plaît de conclure cette chronique avec cet extrait de « Sur la route du Danube » d'Emmanuel Ruben (éditions Payot et Rivages, 2019) :

« Pourquoi aimer autant les fleuves et les rivières... ? ... la vue, même éphémère, même fugace d'un fleuve aux flots vifs nous apaise ou nous dynamise et redonne sens à nos efforts: comme lui, nous savons que nous sommes mortels, mais comme lui nous espérons nous élargir avec l'âge, chaque année nous gagnons en sérénité ; comme lui, nous nous souvenons de notre source sans nous languir pour autant de l'avoir déserté ; comme lui, chaque épreuve nous élargit ... »


(*) GMC : grand maître des chemins (Franck)

Dorothée - Jean-Claude

Commentaires

Pas encore de commentaire, connectez-vous pour en ajouter un.

Longueur et nombre de points

57.44 km
2431 pts

Denivelé et altitude

Calculés avec un seuil de 10 mètres et un lissage sur 5 points
158 m
159 m
160 m
108 m
130 m

Plus

Affiché 149 fois, téléchargé 2 fois
Itinéraires Vélo Gravel autour de Gien · Les plus belles randonnées autour de Gien
https://www.visugpx.com/iFkfFWlZXR
Télécharger le fichier GPX

Afficher le QRCode pour téléchargement sur mobile
Version imprimable

Envoyer le fichier vers EditGPX

Partager  
Intégrez cette trace dans votre site [Afficher le code]
Forêt d'Orleans Massif de Lorris Sully-Sur-Loire (2320ET) Argent-Sur-Sauldre (2321E) Briare (2421E)