Analyser une traceCréer une traceRechercher une traceSegmentsForumsCompte premiumMembres
Sélectionner un fichier
fichier.gpx
8Mo maximum.
Fichier plus lourd ? Passez par EditGPX !
Options

Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
OU
Connectez-vous avec Facebook
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Pic Queyrel versant Sud de A à Z, Chaillol Station, Champsaur, Hautes-Alpes. (Randonnée Pédestre)

Après nos " fantaisies en versant Sud du Pic Queyrel" du mois de juillet (à revoir sur VisuGPX), et notre surprise en découvrant la splendeur de la première vire pour laquelle nous n'avions pas trouvé la moindre documentation, nous avons souhaité récidiver en tentant notre chance sur la vire inférieure et ainsi parcourir l'intégralité des trois vires principales de son versant Sud. Si l'accès à sa partie la plus intéressante est certes un peu long et quelque peu broussailleux (même si nous avons souvent connu bien pire!) la suite a tenu toutes ses promesses et nous sommes particulièrement satisfaits de cette randonnée très insolite, au caractère assez exceptionnel. Attention, randonnée sans aucun balisage, un seul cairn rencontré, réservée aux personnes insensibles au vertige et capable d'assurer leur sécurité en tout terrain même très pentu ainsi que sur des vires à chamois, sans aucun passage d'escalade intrinsèque même si les mains sont parfois bien utiles et où il ne serait pas raisonnable d'aller en groupe de plus de 3 à 4 personnes (pour cette édition, nous étions 3, 4 avec celle qui est montée au sommet par le sentier du Col du Viallet et à qui nous avons fait découvrir la variante de l'arche double à la descente).
EditGPX Télécharger
12km
+746m/-726m
05:45

Courbes

Vitesse Denivelé horaire Puissance

Options

Centrer   Pente

Sélectionnez un tronçon de trace en appuyant sur la touche "CTRL", analysez-le en appuyant sur la touche "x"

Détails

Cette montagne si bien faite est d'une telle générosité que si nous baptisons de balcons les 3 vires citées précédemment, elle nous offre son premier à une cote moyenne de 2100 m, son second à 2200 m, son troisième à 2300 m et cerise sur le gâteau son quatrième qui en ceinture tout le sommet, au pied de la barre de type basalte, à 2400 m, il fallait quand même le faire ! je trouve tout ça absolument magique !
Et dire que sans la description et surtout les photos de Pascal Sombardier, nous n'aurions peut-être jamais osé aller voir tout ça d'aussi près ?!

Sage recommandation :
Si vous n'avez pas un sens aigu de l'orientation et du choix du meilleur itinéraire, vu l'imprécision rédhibitoire d'une trace GPS sur un terrain de ce type, pour une visite aussi détaillée que la nôtre et moyennant un dénivelé supplémentaire d'environ 150 m, il vous sera peut-être plus facile de suivre l'itinéraire décrit par Sombardier jusqu'à l'arche double, d'où une judicieuse descente en diagonale pourra ensuite vous conduire plus facilement jusqu'à la vire du premier balcon aux environs de 2100 m.
Après avoir parcouru les 2 premiers balcons, de retour à la vire Sombardier, avant le canyon, pour le spectacle, si elle ne vous impressionne pas trop, il est particulièrement intéressant de la parcourir en aller-retour jusqu'au bout et si vous trouvez l'escalade de cet imposant entonnoir par son thalweg comme indiqué, ou l'autre solution sur Pacou Randos (*) bien trop exposée, sachez que l'obstacle se contourne très facilement par la droite comme nous l'avons fait et qu'au-dessus la vire Sombardier, sans la moindre difficulté technique en dehors de son coté vertigineux, est un véritable régal pour les amateurs de sensations fortes.

(*) cette nouvelle approche, par dessous et au plus près, m'a permis de constater qu'une fois de plus je me suis magistralement planté sur la localisation de la voie Sombardier dans notre précédent diaporama. Cependant, si j'en crois les marques sur le terrain, la voie que j'y ai indiquée semble très utilisée tout en étant bien conscient que tous ceux qui passent par le canyon ne peuvent pas y laisser la moindre trace bien évidemment !...

Bref Topo :
depuis le parking officiel de Clot Chenu, 1758 m, suivre le GR 50 jusqu'à sa bifurcation avec le sentier du
Col du Viallet, 1980 m GPS > poursuivre sur la croupe boisée de gauche jusqu'à venir buter sur la première
barre rocheuse, 2060 m > la franchir par une première vire à chamois que nous avons suivie jusqu'à un premier
ravin pour remonter ensuite par sa rive gauche > il aurait été probablement plus judicieux de continuer à monter
après la première vire, pour ensuite suivre à peu près la cote 2100 m jusqu'au véritable 1ier balcon qu'il suffit
de suivre jusqu'à la crête du Sommet des Têtes par laquelle on monte au 2ième sans court-circuiter son éperon-
belvédère, 2208 m, à son extrémité Est, remonter jusqu'à la vire Sombardier qu'on peut parcourir en A/R >
grimper au 3ième, à 2300 m, grâce à un large et facile détour par la droite > il nous ramène sur la crête du
Sommet des Têtes que nous avons remontée jusqu'à la barre de basalte > dont, pour l'esthétique, nous avons
suivi la base jusqu'à la crête Nord-Est de l'antécime Nord du Pic Queyrel > retour par le sentier de crête jusque
sous la barre de grès blanc > d'où nous avons facilement regagné l'arche double pour revenir en sens inverse
de la description de Sombardier au Col du Viallet > retour parking.

Pour plus de détails voir et revoir le reportage d'Hélène :
https://photos.app.goo.gl/Cyv5Bz6Vm8t7PgoF9

Nota béné en forme d'ouverture, de recommandation et d'impérieuse supplique :
Forts de cette nouvelle expérience en versant Sud du Pic Queyrel, nous avons ajouté en fin de diaporama le projet d'un nouvel itinéraire minimisant la distance et le dénivelé qui, certes, en occulte le sommet mais passe par l'essentiel de ses étonnantes curiosités, sans véritable point d'escalade et de moindre exposition, excepté bien évidemment son côté généralement très gazeux et par endroit particulièrement vertigineux pour lequel nous recommandons une extrême prudence et vous supplions d'avoir le plus grand respect pour ce trésor que la nature nous offre. En effet, hormis le côté exceptionnel et insolite de sa géologie, ce versant abrite en outre un très conséquent peuplement d'orcanettes de Bubani (onosma tricerraosperma subsp alpicola boraginaceae) qu'Hélène, notre amatrice botaniste en chef, n'avait jusqu'ici rencontrées qu'une seule fois dans le Mercantour et qui sont données comme absente des Hautes-Alpes par le site de FloreAlpes pourtant particulièrement bien documenté ! Or elles sont nombreuses sur toutes ces vires, il serait vraiment dommage de les piétiner ! Et faites en sorte que nous n'ayons pas à nous reprocher le restant de notre vie de vous avoir informés de tout cela, même si nous n'avons fait que suivre les préconisations de Pascal Sombardier «Horaire : 1h d'approche au Col du Viallet (2240m). Ensuite, on flâne, on cherche, on se perd... Et on y passe le temps qu'on veut. » page 64, de Vertiges d'en haut, courses et randonnées en Dauphiné, aux éditions Glénat, d'avril 2010. Faut dire que nous sommes revenus de notre séjour Chamoniard particulièrement désespérés par ce que nous avons pu y observer du comportement de notre espèce qui sans la moindre vergogne se qualifie de civilisée ? Partout des déchets malgré la pléthore d'affichettes : ne rien jeter, redescendez vos poubelles, fumeurs rangez vos mégots dans un cendrier de poche, etc...



Commentaires

Pas encore de commentaire, connectez-vous pour en ajouter un.

Longueur et nombre de points

11.85 km
5183 pts

Denivelé et altitude

Calculés avec un seuil de 10 mètres et un lissage sur 5 points
745 m
727 m
2444 m
1762 m
2113 m

Date et durée

01 octobre 2019
08:11
01 octobre 2019
17:02
08h51m22s
5h40m17s
03h11m05s

Vitesse et denivelés horaires

2.1 km/h
Détail »

5.2 km/h
au km 11.4

269 m/h
2h37m02s

-324 m/h
2h06m23s

Dépense calorique

658 Cal
116 Cal/h

Plus

Affiché 38 fois, téléchargé 0 fois
Itinéraires Randonnée Pédestre autour de Saint-Michel-de-Chaillol · Les plus belles randonnées autour de Saint-Michel-de-Chaillol
https://www.visugpx.com/YCLGNbN2aC
Télécharger le fichier GPX

Afficher le QRCode pour téléchargement sur mobile
Version imprimable

Modifier dans EditGPX

Intégrez cette trace dans votre site [Afficher le code]
Champsaur Vieux-Chaillol Pn des Ecrins (3437OT)