View a trackCreate a trackSearch for a trackStoriesForumsPremium accountConnection
VisuGPX
Select a file
.gpx .fit .tcx
Options

The threshold and the smoothing optimize the calculation of the difference in height
Sign in
Enter your email and retrieve your password in your mailbox
Or
I already have an account
Log in
Enter the email and password you received during sign in
Sign in | Forgot password

Promenade en Forêt Domaniale de Montguillaume, par la Route Forestière de Joubelle, Trou de Pancrace, Mantéyère, Plate Longue, Cabane de Joubelle, depuis Réallon-Station, Réallon, Hautes-Alpes.(Trekking_2021-02-09T08_22_21 on AllTrails) (Raquettes à neige)

L'Ours, n'étant pas encore bien remis de sa violente tendinite au poignet gauche, nous a proposé cette tranquille promenade en Forêt Domaniale de Montguillaume. Le Mont Guillaume en majuscule n'ayant pas le privilège de posséder sur ses pentes une forêt domaniale, l'O.N.F a dû vouloir compenser ce mépris en baptisant ainsi celle-ci, peu importe si son illustre quasi-homonyme n'est pas visible depuis l'intégralité de son territoire.
La nuit précédente il a plu très fort, probablement assez haut, avant que la température ne s'abaisse suffisamment pour que la limite pluie-neige descende jusqu'aux environs de 800m, suivi d'un léger regel au lever du jour ce qui n'a pas franchement compromis le déneigement du Duster de la Marmotte et l'Ours dont l'état, vu de loin, était paraît-il très spectaculaire : une carapace d'environ 5 à 8 cm, comme découpé au fil à couper le beurre au niveau des rétroviseurs et des poignées de porte, le reste jusqu'au sol étant nu et bien propre, la chaussée craquante mais absolument pas glissante, une véritable aubaine qui leur a permis de me rejoindre à l'heure convenue la veille sur le parking de l'ex-gare de Savines, suivie d'une montée prudente mais sans le moindre souci jusqu'à la petite et très sympathique Station de Réallon que nous connaissons bien en toute saison.
Par contre, si nous avions bien eu soleil est nuage au niveau du Lac de Serre-Ponçon, arrivés sur le parking nous étions dans les nuages et il neigeotait toujours, chouette ! la glace de ce dernier en était blanche et une fois de plus nous avons eu droit à un toujours aussi spectaculaire décor, et tant pis si nos photos très brumeuses n'en rendent pas un juste compte. Dans l'impossibilité de nous régler sur le rythme de la Marmotte,, nous l'avons abandonnée sur la Route Forestière de Joubelle et en avons profité pour effectuer une sauvage incursion plus au Nord en nous donnant rendez-vous sur le GR 50 quelque part bien plus à l'Ouest entre 5 à 6 km du départ. En dehors de la beauté de ce décor forestier, nous avons eu la chance de tomber par hasard sur une singulière zone rocheuse totalement ignorée de l'IGN, même à l'échelle des Top 25, et n'avons pas vu celle qui y figure à environ 360m GPS plus loin au Nord de notre trace; est-ce à cause de la brume assez dense à ce moment-là ou bien d'une simple erreur de positionnement de la part de l'IGN ? La vue satellitaire ne permettant pas une levée de doute suffisamment précise du genre : la tache sombre au milieu du pierrier est-elle due à un arbre ou à l'ombre d'une autre aiguille rocheuse ? pour le savoir nous devrons y retourner.
Lorsque nous avons rejoint le GR exempt de toutes trace humaine récente, pensant qu'a cette heure là (11h40) la Marmotte devrait quand même être à proximité, avertie par la radio elle nous répondit par un coucou depuis le virage amont. Le temps qu'elle nous rejoigne en s'avançant plus à l'Ouest après le virage suivant, car là-bas nous devrions être bien à l'abri du vent avec une bien belle vue sur le Lac de Serre-Ponçon, m'avait-il dit, l'Ours nous dénichait à 10 m au-dessus de la piste un formidable abri-balcon dont il a le secret et de me charrier sur ma réponse : nous avons qu'à nous mettre sous un arbre ! quand pendant le pique-nique nous avons eu droit à la dégringolade d'une bonne partie de la neige qui les décorait.
A quelques toutes petites variantes près, nous effectuions un retour par l'itinéraire aller de la Marmotte qui n'a court-circuité que celle de Plate Longue, avec une météo de plus en plus bienveillante lorsque, tout proches du but, nous avons été littéralement agressés au propre comme au figuré par une équipée de 3 traineaux à chiens, fait gravissime s'il en est qui a eu le don de rendre furieux l'Ours qui en a fait le signalement à l'autorité compétente, estimant qu'il n'y a rien de plus révoltant qu'un individu venant de commettre une lourde faute, responsable d'un accident, n'ait pour unique et premier réflexe que de vociférer des insanités au lieu de porter secours à la victime, ne sachant que gueuler "je vous avais crié de vous placer à gauche, etc..." Reste que ce qui m'a le plus choquée dans toute cette affaire, c'est que de toutes les personnes témoins de l'accident en dehors de l'Ours qui a immédiatement agi et réagi, personne d'autre ne se porte à mon secours pour m'aider à extraire ma jambe coincée sous le traîneau avec la trouille que les chiens ne continuent à le tirer. Comble du comble, le responsable revenu sur le lieu intime l'ordre à l'Ours de lâcher le lien entre les chiens et le traîneau qu'il retenait fermement alors que je n'étais pas encore en sécurité et ce n'est que bien plus tard qu'il daignera s'enquérir de mon état. Cet individu que la morphopsychologie placerait dans la classe des sanguins (un authentique cas d'école ! pour plagier son expression favorite qu'il a répétée 3 fois pour le cas où nous ayons mal compris !) est incontestablement un sujet à risques, capable de raconter n'importe quoi, totalement incapable de reconnaître ses propos émis quelques instants auparavant, persuadé que quoi qu'il fasse il sera toujours dans son bon droit et aura raison, ayant pour seul mode de fonctionnement la volonté de placer son interlocuteur quel qu'il soit à son niveau : " l'un comme l'autre, sous le coup de l'émotion, nous nous sommes trop énervé !" ben voyons c'est bien sûr ! l'Ours est aussi fautif que lui alors qu'il n'a fait que répondre à son agression verbale haute en couleur, n'hésitant pas à venir postillonner à moins d'un m sans masque en pleine période de pandémie (troisième faute grave et passible d'une lourde sanction en tant que professionnel) allant jusqu'à dire que notre attitude aurait traumatisé sa cliente, la jeune conductrice du traîneau fou, qui n'a au passage pas eu le moindre geste ni la moindre parole à mon endroit, encore toute une éducation à refaire, à moins que ce ne soit la sienne d'attitude qui l'ait le plus marquée, la privant de toute saine réaction à mon encontre, il serait intéressant de le lui demander. Heureusement que tout cela s'est bien terminé et que je vais pouvoir continuer à profiter de notre belle nature.
Nota Béné :
liste ouverte des liens sur les suites de notre courriel à Monsieur le Maire de la Commune de Réallon :
- réponse de Monsieur le Maire .
- réponse de l'Ours .
- suite et fin de cette curieuse affaire .

Trace de la MarmotteTrace de l'Ours

Options
25km
+1264m
05:15

Details

Bref Topo :
depuis le parking de Pra Goudin à la Station de Réallon > la piste nordique sur la Route Forestière de Joubelle jusqu'en aval de la cuvette du Trou de Pancrace > trace sauvage en forêt, dans une dizaine de cm de neige fraîche au-dessus d'une sous-couche la plupart du temps portante, fort heureusement ! qui nous a permis de traverser facilement jusqu'à rejoindre les draines de débardage montant le long de la croupe boisée cotée 1523 et 1761m au-dessus du Pomeyret > par lesquelles nous sommes revenus sur le GR 50 > retour parking par ce même GR à 3 petites variantes près (un raccourci, une verrue pour un très beau point de vue à 180° sur tout le Sud et une brève visite à la Cabane de Joubelle afin d'en apprécier le cadre !).


Pour plus de détails voir et revoir le photos-reportage d'Hélène : Diaporama

Liste des albums de nos randonnées précédentes dans ce secteur :

Albm166-Croix du Vallon, novembre 2013 : Diaporama

Album-172_Crête de la Gardette depuis la Base de Loisirs des Gourniers, Réallon, janvier 2018 : Diaporama

Album-184_Croix du Vallon depuis la Station de Réallon, mars 2018 : Diaporama

Album-278_Tour de Clot la Règue, depuis le parking sous le Lac de St-Apollinaire, mars 2019 : Diaporama

Album-393_ Oucane et Aiguilles de Chabrières, l'Esillon, Col et Pointe de la Fourche, Col de la Gardette depuis le Jardin des Gardes, Chorges, juin 2020 : Diaporama

Album-436_la Croix du Vallon, 2146 m, par la Réserve et le Serre du Mouton, retour par Font Guillarde et Clot des Aurans; depuis Pra Goudin, 1550 m, Station de Réallon, janvier 2021 : Diaporama



Photos

Comments

No comments yet, log in to add one.

Plus

Affiché 33 fois, téléchargé 5 fois
10820267 [Légende]
Itinéraires Raquettes à neige autour de Saint-Apollinaire · Les plus belles randonnées autour de Saint-Apollinaire
https://www.visugpx.com/PEIHv8SkTg
Télécharger le fichier GPX

Afficher le QRCode pour téléchargement sur mobile
Version imprimable

Modifier dans EditGPX

Intégrez cette trace dans votre site [Afficher le code]
Embrun Les Orres Lac de Serre-Poncon (3438ET)