Créer une traceVisualiser une traceRechercher une traceOutils CartesToposLes plus belles randosSegmentsOutdoor storiesForumsOffre PremiumConnexion
VisuGPX
Sélectionner un fichier
.gpx .fit .tcx
Options

Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Arête de la Ratelle, 2578m, par les Prés de la Résinière, retour par les Cabanes de la Ratelle, la piste bleue des Gentianes et les Chargeaux; depuis Crévoux-Station, Crévoux, Hautes-Alpes.(2021-03-25 06:58:46 [Suunto App])Raquettes à neige

L'Arête de la Ratelle, dont le point culminant coté 2578m, se situe à l'inflexion Sud-Est de cette longue dorsale, à la crête peu accidentée mais à l'adret vertigineux réservé aux chamois et à l'ubac bien plus accueillant qui va du Pic Haut au sommet, coté 2617m, qui ferme le Vallon Pellat. Si, hormis la Montagne Pellat, ce dernier sommet, non nommé sur l'IGN, a régulièrement eu droit à leurs visites essentiellement hivernales, il n'en a pas été de même avec l'Arête de la Ratelle qui, jusqu'ici, ne les avait vu passer qu'en été et enneigé pas au-delà de la gare d'arrivée du Téléski du Pré de l'Etoile en ski alpin ou de Télémark et jamais au grand jamais en ski de randonnée du fait de sa surfréquentation, à cause de sa trop grande proximité avec cette remontée mécanique et depuis quelques années déjà, en tant qu'arrivée du Km vertical, nouvelle mode très en vogue, faisant fuir vers d'autres lieux tous les sauvages comme eux.
L'Ours n'arrivant pas à se consoler d'avoir bêtement perdu le piolet ultraléger de la Marmotte mardi dernier, lui a demandé pour cette randonnée si elle acceptait de retourner sur les lieux de son forfait en montant tranquillement comme elle sait si bien le faire jusqu'aux Cabanes de la Ratelle où il la rejoindrait pour le pique-nique, le temps qu'il repasse par sa trace de mardi jusqu'aux Prés de la Résinière histoire de voir si par miracle il ne le retrouverait pas ? Sachant qu'il ne peut pas avoir été perdu ailleurs puisqu'il n'était déjà plus accroché à son sac sur le panoramique capturé là-haut. De là, il traverserait pour reprendre son exploration de l'Arête de la Ratelle enneigée au moins jusqu'à son point culminant avant de descendre par le haut la trace du Km vertical et traverser la rejoindre aux cabanes : "Oui, pourquoi pas, le coin est tellement beau !".
Cette fois, c'est bien raquettes aux pieds qu'il est reparti sur sa trace, tandis que la Marmotte évitait de repasser par la piste rouge du départ, il s'en trouva fort aise d'apprécier la différence : un réel plaisir en lieu et place d'une galère en forêt. Le miracle n'ayant pas eu lieu, c'est quelque peu dépité qu'il traversa du haut des Prés de la Résinière jusqu'à la gare d'arrivée du Téléski du Pic de Ratel où il fit sa pause-ravitaillement avant de poursuivre sa grande diagonale sous le Ratel de manière à ne sortir en crête qu'au premier collet de l'Arête de la Ratelle afin de court-circuiter l'accès Nord-Ouest de sa première antécime, coté 2531m, qui lui avait paru trop exposé pour oser l'affronter mardi. Ce qui n'a pas suffi à le dissuader d'aller y jeter un autre regard depuis le haut : bien lui en a pris car ce parcours d'arête, très aérien, d'une esthétique folle, vaut vraiment la peine d'être visité jusqu'au bout; et, de là-haut, constater que mardi il fallait qu'il soit bien fatigué et sans piolet pour, en crampons, ne pas avoir osé s'y aventurer, dommage !
Revenu au collet, la suite de l'arête jusqu'à son point culminant est nettement moins engagée et sans grand risque moyennant les précautions d'usage, ce point est par ailleurs tellement peu marqué que, persuadé d'y être arrivé à en juger par les traces et le piétinement des alpins qu'étant seul dans le paysage, il y abandonna son sac auréolé de sa montre enregistreuse le temps d'un aller-retour en neige vierge jusqu'au haut de l'escalier suivant, histoire d'avoir une meilleure vue sur la suite de cette arête et de la faisabilité de son parcours enneigé jusqu'au collet, 2550m environ, en amont de Cote Barbanne d'où il a déjà rallié par le fil le sommet coté 2617m à plusieurs reprises. Normalement ça doit passer sans grand risque même si, suivant les conditions, le franchissement de la dent, cotée 2560m, ne doit pas être pris à la légère. Ce n'est qu'au retour à la maison et à la projection de sa trace sur la carte qu'il a eu la surprise de constater qu'en fait cette pointe vierge de toute trace était en réalité le sommet !
Ce n'est qu'en redescendant dans une excellente neige à proximité de la trace de montée du Km vertical qu'il croisa 4 alpins, ce n'était vraiment pas un jour d'affluence, véritable aubaine qui permit à la Marmotte de faire une bonne sieste apéritive et de se plaindre de l'avoir réveillée si tôt, 11h58, alors qu'il lui avait donné rendez-vous pour midi ! pique-nique extensif, retraite des plus cools et retour tranquille par la piste bleue de Gentianes jusqu'à la Station sans voir âme qui vive, ils ne risquaient pas la contamination ! Encore une bien belle journée au grand air de nos chères montagnes.

Trace de la MarmotteTrace de l'Ours

Actions
18 km
+1733 m
05:00

Détails


Bref Topo :
depuis le parking de la Station alpine de Crévoux, 1613m > montée par la piste rouge de Bouche Clauze, rejoindre au mieux dès que possible la croupe en rive gauche de ce vallon > la remonter en restant toujours au plus près de sa crête qui se transforme en arête dont on peut, comme l'Ours, s'appliquer à suivre le fil avec 2 passages assez pigmentés, tandis qu'un confortable balcon sur son flanc Est permet une progression plus sereine; on arrive à une clairière d'où il est facile de rejoindre le couloir de la VN du Pic Haut, mais l'Ours trouve bien plus esthétique de poursuivre cette crête malgré la raideur de son escalier d'accès aux Prés de la Résinière dont la rude sortie est malgré tout d'un charme incroyable (pour ceux qui aiment, une exécrable bavante pour les autres !) > des Prés de la Résinière continuer à monter en direction de la crête, quand la pente s'adoucit tirer à gauche pour rejoindre presque à niveau la gare d'arrivée du Téléski du Pic de Ratel > si la stabilité du manteau neigeux le permet continuer à traverser en dahu en coupant la pente où la présence de plaque avec risque de déclenchement à distance est à prendre très au sérieux (voir le diaporama) et rejoindre l'Arête de la Ratelle dans le collet à l'Est de la cote 2531m (si l'on est sûr de sa technique, pour le spectacle effectuer l'A/R à cette pointe) > continuer sur le fil de l'arête avec prudence jusqu'à sa cote maximale 2578m > revenir sur ses pas pour descendre au moins pentu et rejoindre au mieux la Cabane de la Ratelle la plus récente (la plus haute) > contourner la bosse suivante par le Nord et rejoindre la gare de départ du Téléski du Pré de l'Etoile > retour à la Station par la piste bleue des Gentianes.



Pour plus de détails voir et revoir le photos-reportage d'Hélène : Diaporama

Liste des albums de nos randonnées précédentes dans ce secteur :

Albm030-Pic Haut, février 2012 : Diaporama

Albm040-Montagne Pellat, mars 2012 : Diaporama

Albm130-Montagnes de Parpaillon et Pellat, juin 2013 : Diaporama

Albm155-Parpaillon et Combe, septembre 2013 : Diaporama

Albm169-Tour de la Montagne Pellat, décembre 2013 : Diaporama

Albm179-Pic Haut 2014, janvier 2014 : Diaporama

Albm201-Les Montagnettes, avril 2014 : Diaporama

Album-007_Ratelle 2016 : Diaporama

Album-094_Echec à l'Arête de la Ratelle : Diaporama

Album-097_le Pic Haut en traversée, mars 2017 : Diaporama

Album-101_le Grand Parpaillon, mars 2017 : Diaporama

Album-185_Arête de la Ratelle, mars 2018 : Diaporama

Album-271_le Pic Haut, depuis le parking d'hiver de la Station de Crévoux, janvier 2019 : Diaporama

Album-275_Arête de la Ratelle, depuis la Chalp de Crévoux, février 2019 : Diaporama

Album-434 _ Montagne Pellat, 2675 m, en traversée de N-W, N à N-E, montée par Cabane des Espagnols et Vallon Pellat, retour par Cabane du Gouron, l'ancien canal de Razis et le Pont du Réal, depuis la Chalp, 1680 m, Crévoux, décembre 2020 : Diaporama

Album-449_Tour du Vallon Pellat, sommet coté 2617 m, par la Cabane des Espagnols et sa rive droite, retour par l'Arête et les Cabanes de la Ratelle en rive gauche; depuis la Chalp, Crévoux, février 2021 : Diaporama



Photos

Commentaires

Pas encore de commentaire, connectez-vous pour en ajouter un.

Plus

Affiché 92 fois, téléchargé 3 fois
179442233 [Légende]
Itinéraires Raquettes à neige autour de Crévoux · Les plus belles randonnées autour de Crévoux
URL permanente de la page https://www.visugpx.com/IEQnq5T1zm
Télécharger le fichier GPX

Afficher le QRCode pour téléchargement sur mobile
Créer 2 fichiers à partir de ce fichier multiple

Intégrez cette trace dans votre site [Afficher le code]