Créer une traceVisualiser une traceRechercher une traceOutils CartesToposLes plus belles randosSegmentsOutdoor storiesForumsOffre PremiumConnexion
VisuGPX
Sélectionner un fichier
.gpx .fit .tcx
Options

Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

le Mourre Froid, 2993 m, au plus court par la Cabane et le Lac de la Dent; retour par la crête de la rive droite de Vallon Chaudier et la Cabane du Tissap, depuis le parking des Charbonnières, Vallée du Rabioux, Châteauroux-les-Alpes, Hautes-Alpes - Trace de l'OursRandonnée Pédestre

Le Mourre Froid, véritable totem de l'Embrunais et pas que ! puisque limitrophe avec le Haut-Champsaur ! du haut de ses 2993 m, est souvent considéré comme en être son point culminant ! or cette affirmation heurte la rigueur intellectuelle et scientifique de l'Ours, qui voit la géographie de l'Embrunais s'étendre au Nord-Est, jusqu'au Col du Couleau et le Couleau lui même, considérant la "clue" de St-Clément-sur-Durance comme la porte d'entrée du Guillestrois. Dés lors, à moins de revenir à la belle époque où le Mont Pelvoux était désigné comme le plus haut de tout le Massif des Écrins, avant que le Dôme et la Barre ne lui volent la vedette, il faut admettre que le point culminant de tout l'Embrunais n'est pas le Mourre Froid mais bien la Tête de Couleau avec ses 3038 m, sommet qui est certes beaucoup moins central et d'accès nettement plus confidentiel, même si y accéder n'est en aucun cas un exploit, s'il le fallait en voici les preuves : N°1 et N°2 . Très étonnant pour une querelle de clocher vu que, de là-haut, celui de la cathédrale d'Embrun n'est pas visible, comme aucun autre d'ailleurs hormis peut-être avec de fortes jumelles celui de l'Abbaye de Boscodon et de l'église du Sauze-du-Lac ?!...
Il est également à noter que la limite administrative de l'Embrunais, allez donc savoir pour quelle raison ? en complète contradiction, comme souvent, avec la logique géographique, monte depuis le Couleau au Col de Rougnoux en suivant le Ravin de l'Aristol et ainsi lui annexe le Pic de Rochelaire, 3108 m et la Tête de Vautisse, 3156 m, faisant de cette dernière son réel point culminant administratif !
Ce qui ne saurait empêcher le Mourre Froid d'offrir à ses visiteurs un fabuleux panorama à 360°, la preuve :
Panoramique à 360° annoté depuis le sommet, offert par Topo Randos Montagne (à noter que pour une lecture plus confortable et précise, un simple clic sur l'image ouvre un zoom dynamique).

Trace de l'OursTrace de la MarmotteT1-PrapicT2-les GourniersT3-Vallon du RabiouxT4-Clot Bouffier

Actions
12 km
+1387 m/-1374 m
05:45

Courbes

Vitesse Denivelé horaire Puissance

Options

Centrer   Pente

Sélectionnez un tronçon de trace en appuyant sur la touche "CTRL", analysez-le en appuyant sur la touche "x"

Détails


Son sommet très massif et assez peu escarpé est techniquement facilement accessible par à peu près tous ses flancs et toutes ses crêtes dont les 3 principales sont les plus intéressantes, la plus classique et de très loin la plus parcourue étant la célébrissime Crête de la Dent, depuis le Col des Tourettes, le principal intérêt des 2 autres, à savoir celle issue du Col de la Montagne Haute au Nord-Ouest et celle issue du Col de la Régue au Sud, en dehors de leur côté panoramique, étant qu'elles permettent d'en effectuer aisément la traversée. La répétition du parcours des 2 autres plus secondaires, à savoir celle en rive droite du vallon suspendu du Lac de la Dent et celle en rive droite de Vallon Chaudier, a pour objectif principal d'en constituer le circuit le plus court. Car la principale difficulté d'accès à ce mythique sommet n'est autre que la distance et le dénivelé à devoir parcourir, nous en présentons quelques exemples originaux des plus significatifs avec les traces suivantes :
- les 2 classiques assaisonnées à l'aïl des Ours :
T1-Prapic : le Mourre Froid, 2993 m, en traversée, par Basset, le Pré Brunet, Serre des Sagnes, Col de la Montagne Haute, retour par la Crête de la Dent, le Col des Tourettes, Serre de la Cabane, le Saut de Laire, depuis Prapic, Orcières, Hautes-Alpes.
T2-les Gourniers : le Mourre Froid, 2993 m, en traversée, par le sentier du Col de la Règue jusqu'à la Cabane de Chargès, Col de la Montagne Haute, retour par le Col de la Règue, la Méozériou, la Selle, le Laus et l'Oussella, depuis les Gourniers, Réallon, Hautes-Alpes.
- les 2 chevauchées fantastiques à l'aïl des Ours pour les motivés les plus véloces :
T3-Vallon du Rabioux : Enchaînement Lac du Distroit, Roc Blanc, Pointe des Rougnous, crête de Valaoute, Col des Tourettes, Crête de la Dent, Mourre Froid, crête de la rive droite de Vallon Chaudier, depuis le parking des Charbonnières, Vallée du Rabioux, Châteauroux, Hautes-Alpes.
Tout à fait possible sans matériel spécifique d'alpiniste pour les plus aguerris et expérimentés, en voici les preuves :
Albm079-Roc Blanc Tourettes, septembre 2012 : Diaporama
Albm220-Roc Blanc, août 2014 : Diaporama
Album-046_ Crête de Valaoute, juillet 2016 : Diaporama
Article_1 : sur le blog de Pacou-Randos
Article_2 : sur le blog de Pacou-Randos
T4-Clot Bouffier : Enchaînement Cabane du Casset, Vallon Pion, Crête de la rive droite de Vallon Chaudier, Mourre Froid, Col de la Règue, Pointe de Serre en traversée, Crête de Vallon Pion, Col et Cabane de Reyssas, depuis Clot Bouffier, Réallon, Hautes-Alpes.
Tout aussi possible sans matériel spécifique d'alpiniste pour les plus aguerris et expérimentés, en voici les preuves :
Albm004-Pointe de Serre, septembre 2011 : Diaporama
Article_1 : sur le blog de Pacou-Randos
Article_2 : sur le blog de Pacou-Randos
Album-150_Pointe de Serre-Crête de Vallon Pion, octobre 2017 : Diaporama

Nota Béné en forme d'avertissement, ATTENTION : ces 4 dernières traces n'ont pas été enregistrées sur le terrain, mais seulement créées avec EditGPX, elles sont donc à considérer comme de simples exemples du possible tout en conservant un sens critique aigu et ne doivent en aucun cas être suivies au m près ! par ailleurs, si les distances ainsi calculées sont généralement assez précises, il en va tout autrement des altitudes et à fortiori des dénivelés cumulés, ces derniers étant déjà de précision plus que relative pour la visualisation des traces GPS, même sur VisuGPX ! ceux calculés à partir des bases numériques obtenues par triangulation radar sont infiniment plus relatifs et bruités, il convient donc de les considérer avec encore plus de circonspection et de toujours garder un esprit très critique.
Les 2 premières ne sont que des variantes jugées intéressantes des itinéraires en traversée classique depuis Prapic et les Gourniers.
Par contre, les 2 dernières, fruit de l'imagination débordante de l'Ours, ont pour origine un enchaînement de différentes expériences effectivement réalisées sur le terrain, à différentes époques depuis sa retraite Embrunaise qu'il aurait bien aimé réaliser si son âge et surtout ses genoux le lui permettaient encore et qu'il vous offre, tout en sachant bien que les invétérés coureurs de crêtes de son genre ne l'auront pas attendu pour en imaginer bien d'autres tout aussi intéressantes. Mais sait-on jamais, pour quelques actifs n'ayant pas beaucoup de temps à consacrer à leur préparation, peut-être bien qu'elles leur seront utiles ? sous cette idéale hypothèse, il serait très heureux d'en recevoir un retour d'expérience.


Bref Topo :
depuis l'aire de retournement des Charbonnières > le sentier balisé du Col des Tourettes jusqu'à son lacet supérieur au-dessus de la Cabane de la Dent > traverser le Torrent de la Dent pour remonter au mieux sa rive droite jusqu'au lac ou repasser en rive gauche plus haut comme nous l'avons fait pour mieux repérer la meilleure voie pour franchir le premier escalier significatif (il y en a trois) de la crête en rive droite du vallon suspendu du Lac de la Dent > qu'il suffit de suivre au mieux par son fil, sauf pour le franchissement du deuxième escalier qui se franchit aisément par une bonne sente à chamois sur la droite et le premier petit couloir-rampe qui ramène en crête au-dessus, la suivre jusqu'à son terme à l'antécime Nord-Est > sommet par la très large croupe qui suit > retour par la crête Sud jusqu'à sa jonction avec la crête en rive droite de Vallon Chaudier qu'il suffit de descendre au plus près de son fil jusqu'à la Cabane du Tissap > retour parking par le confortable sentier du Col de la Règue ou comme nous par le raccourci au Nord de la Cabane (lorsque le débit du Torrent le permet !) puis par le très beau balcon du Clot de la Barre, la sente à moutons de retour sur le sentier balisé étant un peu moins confortable mais sans danger en dehors de chevilles particulièrement fragiles !

Nota béné en forme de retour d'expérience : suite à cette récidive de son solo d'il y a 9 ans déjà, en compagnie de 2 coéquipiers, dont sa coéquipière sans grande expérience alpine et sans les notions de base en matière d'escalade, nous confirmons que les 2 crêtes parcourues ne sont pas aussi secondaires que cela, car non comptant de permettre l'accès le plus court au Mourre Froid, elles offrent un intéressant terrain de jeu avec malgré tout un panorama certes moins spacieux que celui de ses 3 voisines, mais bien sympathique sur toute la haute Vallée du Rabioux et tout particulièrement les 3 Vallons adjacents : Chaudier au centre (Est), du Lac de la Dent au Nord-Est et du Tissap au Sud. La plus sportive étant celle de montée, très ludique et peu exposée dans sa deuxième partie presque horizontale, l'Ours n'a sécurisé sa coéquipière qu'à partir du deuxième escalier qui se surmonte par un couloir-rampe raide et encombré (Nord ! donc éventuellement glissant !) où un piolet peut être très utile. La rampe finale sur le bord droit de la crête est plus impressionnante que difficile et le rocher n'y est pas des meilleurs, même s'il y a bien pire en Embrunais ! Si la prudence s'impose, s'il faut de temps à autre s'aider des mains, le niveau technique n'excède jamais le 2a/2b peu exposé, même si toute chute y est interdite ! La crête de descente au-dessus de la Cabane du Tissap est plus facile, malgré un court passage rocheux lui aussi particulièrement ludique en restant sur le fil, plus cool sur son flanc, côté Vallon du Tissap. En conclusion cette originale et courte randonnée est à même de combler les randonneurs les plus exigeants, allergiques aux ultra-trails !...

Pour plus de détails voir et revoir le photos-reportage d'Hélène : Diaporama

Liste des albums de nos randonnées précédentes dans ce secteur :

Albm002-Pointe de la Diablée (1ière), Juillet 2011 : Diaporama

Albm003-Mourre Froid, Juillet 2011 : Diaporama

Albm004-Pointe de Serre, septembre 2011 : Diaporama

Albm071-Toute la Crête Sud du Vallon de Chargès, août 2012 : Diaporama

Albm073-Toute la Crête W du Vallon de la Cabane, août 2012 : Diaporama

Albm079-Roc Blanc Tourettes, septembre 2012 : Diaporama

Albm137-Pointe de la Diablée (2ième), juillet 2013 : Diaporama

Albm276-Têtes de la Cabane et de Tissap, mai 2015 : Diaporama

Albm203-Chante-Perdrix, mai 2014 : Diaporama

Albm211-Coupa-Barle, juin 2014 : Diaporama

Albm212-Laus-Piarra, juillet 2014 : Diaporama

Albm220-Roc Blanc, août 2014 : Diaporama

Album-038_Torrent de la Ribière, juin 2016 : Diaporama

Album-046_ Crête de Valaoute, juillet 2016 : Diaporama

Album-220_Revire Souléou par le Piarra et Roche Méane, Juillet 2017 : Diaporama

Album-306_Tête de Soleil-Boeuf en traversée Est-Ouest, juin 2019 : Diaporama

Album-314_la Coupa en traversée Sud-Ouest_Nord-Ouest, 2628 m, juillet 2019 : Diaporama

Album-394_ Torrent de la Rabière dans tous ses états depuis l'aire de retournement des Charbonnières au-dessus des Charançons, Châteauroux-les-Alpes, juin 2020 : Diaporama

Album-404_ le Piarra en traversée depuis les Gourniers, Réallon, juillet 2020 : Diaporama

Album-407_ Enchaînement Pelve -Tête de Soleil-Boeuf - Col des 5 Croix depuis les Charbonnières, Châteauroux, juillet 2020 : Diaporama


Documentation trouvée sur Internet :

Article_1 : sur le blog de Pacou-Randos

Article_2 : depuis Prapic / TopoRandosMontagne

Article_3 : depuis les Gourniers / AltitudeRando

Article_4 : depuis Prapic / AltitudeRando

Article_5 : depuis les Charançons / AltitudeRando


Photos

Commentaires

Pas encore de commentaire, connectez-vous pour en ajouter un.

Longueur et nombre de points

12.17 km
4392 pts

Denivelé et altitude

Calculés sans seuil et un lissage sur 3 points
1387 m
1375 m
2995 m
1647 m
2206 m

Date et durée

18 août 2020
06:30
18 août 2020
15:44
09h13m44s
5h49m44s
03h24m00s

Vitesse et denivelés horaires

2.1 km/h
Détail »

8.7 km/h
au km 1

447 m/h
3h00m52s

-507 m/h
2h37m39s

Dépense calorique

1105 Cal
190 Cal/h

Plus

Affiché 975 fois, téléchargé 34 fois
Itinéraires Randonnée Pédestre autour de Châteauroux-les-Alpes · Les plus belles randonnées autour de Châteauroux-les-Alpes
URL permanente de la page https://www.visugpx.com/uXrLsv0CAm
Télécharger le fichier GPX

Afficher le QRCode pour téléchargement sur mobile
Intégrez cette trace dans votre site [Afficher le code]