VisuGPXConnexion
OUTDOOR Stories
Sélectionner un fichier
.gpx .fit .tcx
Options

Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Rando Nordique en Vercors

Formidable plateau d'Ambel !
Par Angstrom

Prélude

Les fenêtres d'opportunité pour pratiquer le Ski de Randonnée Nordique (SRN) sur ses terrains de prédilection, situés en moyenne montagne (Vercors, Jura, Auvergne, etc.), deviennent sporadiques. En janvier-février voire mars, il faut guetter les bulletins météo et espérer être libre pour saisir la première occasion.
C'est ce que nous avons fait mi-janvier 2024. Depuis Montpellier, le plateau d'Ambel 
était le site, parmi ceux ayant reçu suffisamment de neige, le plus facile d'accès. C'est donc près de St Jean-en-Royans, au pied du Vercors, que nous avons retrouvé nos amis skieurs nordiques dès le vendredi soir, histoire de pouvoir être tôt sur les skis samedi matin du côté de la station de Font d'Urle (26). Le programme : rejoindre le refuge non gardé de Tubanet avec nos pulkas, profiter de l'après-midi en mode léger pour parcourir les vastes étendues du plateau, repartir le dimanche matin de la même manière pour une boucle sur un secteur différent puis récupérer nos pulkas au refuge pour rentrer à la voiture vers 16h.

Une 1ère journée féérique et grandiose

Les voitures sont garées au carrefour de la départementale non déneigée qui mène au col de la bataille. Après les fignolages de dernière minute sur la pulka, nous partons dans le silence ouaté et un cadre magnifique composé d'arbres encore habillés de neige fraîche, de rayons de soleil incandescents et d'un ciel d'un bleu d'hiver intense comme on les aime. La progression est régulière sur la route enneigée puis sur des allées forestières qui nous amènent vers le domaine départemental d'Ambel. Ma pulka bricolée à la hâte à partir d'une luge DKT fonctionne très bien. La trace est déjà faite.
Après 2 heures nous arrivons en bordure du plateau, à l'heure parfaite pour déjeuner.
Rapide passage au refuge tout proche pour prendre place dans le dortoir et laisser les pulkas. Nous repartons skier légers en direction de la bordure du plateau d'Ambel, celle qui nous permet, une fois la crête atteinte, de bénéficier d'une vue splendide sur le Diois et sur la montagne de Glandasse.
après-midi est passée dans l'immense estive d'Ambel recouverte d'une belle neige facile à skier. Nous atteindrons le sommet de la tête de la Dame, d'où nous profiterons de vues splendides mais aussi de belles descentes.
Alors que les filles rentrent au refuge dans la lumière du soir, les garçons remontent un pour une dernière descente.
La vue d'en haut est somptueuse. On profitera du soleil jusqu'aux derniers rayons.
Excellente soirée au refuge malgré l'affluence. Le refuge est presque plein mais la bonne humeur règne. Nous sortons le matos pour préparer une excellente fondue. La pulka a des avantages ! Seul inconvénient du refuge. Il n'y a aucune source donc il faut faire fondre la neige pour obtenir de l'eau. La prochaine fois je transporterai une vache à eau.

2 ème jour: que du bonheur !

Le matin, après une nuit ... de refuge ...🙄, le lever des couleurs est incroyable.
Comme prévu, nous irons aujourd'hui découvrir une nouvelle partie du domaine d'Ambel, en commençant par une descente excellentissime dans la forêt avant de revenir ensuite à découvert. La neige est idéale pour pratiquer et perfectionner le virage en télémark.
Après un passage par le refuge d'Ambel, lui aussi récemment rénové, nous remontons vers la tête de la Dame par les crêtes Sud.
La température remonte. La neige commence à se transformer et devient plus lourde. Ca botte un peu mais ça ne nous empêche pas de nous faire encore quelques belles courbes dans les dernières pentes de la journée.
C'est l'heure du pique-nique sous le soleil, puis du passage par le refuge récupérer nos pulkas avant de rentrer à la voiture. Nous choisirons de partir hors trace dans les bois, afin de tester la pulka dans un mode un peu plus sauvage et de vivre un peu plus "l'aventure nordique".
La piste forestière est rejointe, pour pouvoir accélérer et tenir notre horaire de retour.
Nous venons de vivre 2 journées exceptionnelles. Probablement les meilleures de toute cette saison un peu pourrie.
Le SRN est une discipline peu connue mais qui gagnerait à l'être. Elle fait appel à une technique de ski de fond et est particulièrement adaptée aux topographies vallonées (et plates, bien sûr). Le plus important est de s'entraîner à descendre avec le talon libre. Peu importe la technique de virage, pourvu que ça tourne ! Les gamelles font partie du jeu !
Au refuge, nous étions les seuls sur 22 à être venus en skis. Les autres randonneurs avaient choisi les raquettes mais même si sur certains terrains elles sont plus adaptées (forêt denses, pentes plus raides), sur un site comme Ambel elles sont moins rapides, moins ludiques et plus fatigantes. Quant au ski de randonnée alpine, nous avons croisé des personnes équipées de la sorte, mais cela impose les peaux de phoque peu glissantes. On a vraiment l'impression de s'être trompé d'endroit : terrain trop plat, descentes trop courtes, alternance de petites montées et descentes.
La pulka permet d'emporter plus de matériel ou d'éviter de porter un sac à dos.
Pour en savoir plus, allez consulter le site dédié au SRN.
Commentaires
Par Admin le 04.04.24 15:09
Je l'avais ratée, jolies photos !
Par Angstrom le 20.03.24 23:04
La suivante, elle était programmée au mois de février : une traversée du Vercors ou tout du moins une belle boucle sur les Hauts Plateaux. Dame météo en en décidé autrement, la neige était trop rare.
Il faudra attendre l'hiver prochain!
Par la Marmotte & l'Ours le 16.03.24 17:45
Bonjour Angstrom,
Excellent compte rendu illustré par de somptueuses photos d’une Outdoor Stories qui me rappelle quelques bons vieux souvenirs car avant de nous limiter aux seules raquettes nous avons abondamment pratiqué ce type de sport et d’aventure. Et effectivement le plateau du Vercors est génial pour ça, sauf si l’on se fait prendre par le brouillard avec lequel nous avons dû affronter de sacrées galères qui fort heureusement se sont toujours bien terminées.
Je suis étonné que vous n’ayez pas poussé l'aventure jusqu’au Roc de Toulau dans de bonnes conditions, ça passe même avec cette technique de ski !?
A quand la suivante ?
l’Ours
Ajouter un commentaire

Félicitations

Poursuivre la lecture

De Flainval à Grenoble!
Du 13 au 30 Juillet 2020

La Bretagne à vélo entre Morlaix et Lorient
Août 2021

De Colombey Les Belles à Grenoble
du 9 juillet au 27 juillet 2020

Séjour randonnée à Majorque et Minorque
Septembre 2021

Mirepoix - Voie verte - Vals
22/05/2021

La route des Grandes Alpes à vélo
De Thonon à Menton

OUTDOOR Stories

Vos plus belles aventures outdoor



Propulsé parVisuGPX