Créer une traceVisualiser une traceBibliothèqueCartesCommunauté ForumsToposLes plus belles randosSegmentsOutdoor storiesOffre PremiumConnexion
VisuGPX
Sélectionner un fichier
.gpx .fit .tcx
Options

Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Albi : Pays de Cocagne (P3) Cyclotourisme

Topos > Vélo de route > Tarn > Le Sequestre > Albi : Pays de Cocagne (P3)
À travers le Pays de Cocagne cet itinéraire conduit, par vallées et coteaux, du Tarn. Châteaux fortifiés, témoins de l'histoire mouvementée de cette région, belles fermes et châteaux issus de la prospérité de la culture du pastel, jalonnent le parcours. "Il est un pays superbe, un pays de Cocagne, où tout est beau, riche, tranquille, honnête ; où le luxe a plaisir à se mirer dans l'ordre ; où la vie est grasse et douce à respirer ; d'où le désordre, la turbulence et l'imprévu sont exclus ; où le bonheur est marié au silence ;où la cuisine elle-même est poétique, grasse et excitante à la fois .." Beaudelaire (L'invitation au voyage, Petits Poèmes en prose, 1869)

Description

Le Pays de Cocagne appartient à la légende, mais surtout à l'histoire locale. Les paysans d'Henri IV cultivaient le pastel teinturier, transformé sous forme de coques ou "cocagnes", puis après traitement, on obtenait un produit, d'aspect granuleux, que l'on appelait "agranat", l'agranat était conditionné en sacs et pouvait être transporté facilement. C'est avec ce produit qu'on allait pouvoir fabriquer la teinture, donnant un bleu très prisé, véritable richesse de ce pays et des cités voisines jusqu'au XVIIe siècle où la poudre "bleue des Indes" indigo fit disparaître le pastel.
La plante : "L'Isatis Tinctoria", cultivée depuis le XIVe siècle et plus connue sous le nom de pastel , fit la richesse du Tarn au XVIe siècle. Embarquées à bord de gabares sur le Tarn à partir du port de Montans ou de Gaillac, les balles de pastel (en fait d'agranat) partaient à Bordeaux et étaient exportées vers Londres, Anvers, Hambourg, Rouen, Bilbao... faisant la fortune de plusieurs familles qui construisirent des hôtels particuliers (nombreux dans Albi), châteaux et maisons forts qui font encore un des charmes du Tarn.

Fondée sur les rives de la vallée du Dadou, Graulhet était le fief d'Antoine d'Aubijoux, ami de Molière qui y séjourna. Ville prospère grâce à son port, à la culture et au négoce du pastel au XVIe siècle, elle voit. Au XVIIe siècle, se développer les activités liées au tannage du cuir dans les mégisseries. Du pont vieux du XVe siècle vous pourrez vous diriger vers le quartier médiéval, principalement la rue Pannessac avec ses maisons à encorbellement, une des plus typiques du département.Les amateurs d'histoire de l'industrie locale iront visiter la maison des métiers du cuir.










Options

Centrer   Pente


Cet itinéraire

Suivre la trace sur le terrain Télécharger GPX Charger dans l'editeur Générer PDF

Photos

Avis sur cet itinéraire

Pas encore d'avis, connectez-vous pour en ajouter un.

Plus

Affiché 112 fois, téléchargé 1 fois
2241SB - Albi / Cordes-sur-Ciel 2242SB - Gaillac / Graulhet
Pour soutenir VisuGPX, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation d'autres cookies (éventuellement tiers) à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER