Créer une traceVisualiser une traceRechercher une traceOutils CartesToposLes plus belles randosSegmentsOutdoor storiesForumsOffre PremiumConnexion
VisuGPX
Sélectionner un fichier
.gpx .fit .tcx
Options

Le seuil et le lissage permettent d'optimiser le calcul du denivelé
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Le Tour de l'Abbevillois (P2) Cyclotourisme

Topos > Vélo de route > Somme > Abbeville > Le Tour de l'Abbevillois (P2)
Le nom de cette ville est attesté sous diverses formes au cours des siècles. On trouve notamment en, 1607 Hableville puis vers 1643 Ableville. Abbeville signifie la « villa de l'abbé » car elle dépendait autrefois de l'abbaye de St-Riquier. Le nom jeté des Abbevillois est « chésbourgeois d'Adville ». Abbeville est située sur la Somme à 45 km en aval d'Amiens et, à vol d'oiseau, 10 km de la Baie de Somme et de la Manche. C'est la capitale historique du comté de Ponthieu et de la Picardie maritime.

Description

Au cours de la guerre 14/18 la ville devint un camp britannique où séjournèrent le roi George V et la reine Mary. Elle fut bombardée à plusieurs reprises en 1918 ; puis détruite aux trois quarts les 19 et 20 mai 1940 par bombes explosives et incendiaires. Ville reconstruite après 1945. La vieille ville n'est donc plus qu'un fantôme depuis la seconde guerre mondiale. Ont pourtant été préservés ou restaurés : - La Collégiale St-Vulfran construite en 1788 (gothique flamboyant). - Le Théâtre (1911) qui possède une salle italienne. - Le Beffroi classé patrimoine mondial depuis 2005 construit en 1209. - Le Musée Boucher-de-Perthes situé en partie dans l'ancien beffroi. - Le Château de Bagatelle (1752) une folie construite par Josse Van Robais. - L'Église S-Sépulcre, XIè s. qui abrite depuis 1993 trente et un vitraux dessinés par Alfred Manessier. - Le Monument La Barre qui fut érigé en 1907 en commémoration du martyre du Chevalier de la Barre. Placé à côté de la gare et du pont sur le canal. C'est un point de ralliement annuel, premier dimanche de Juillet, des défenseurs de la laïcité et des libres-penseurs. Traversez la ville et prenez la direction de Caours par la (D.28) qui longe la rivière Scardon. Caours fut jadis un lieu de pèlerinage très fréquenté (le mardi de Pâques) et reçut la visite de Louis XI ; le plus vieux curé de la paroisse est mentionné 1240. La Chapelle de l'Heure : charpente et voussures (IMH), portail roman plein cintre, clocher carré à toit polygonal, choeur 17è s, Vierge à l'Enfant (vénérée par Louis XI). Partez sur votre gauche en direction de Drucat, village résidentiel de la banlieue d'Abbeville., à quelques encablures de la sortie du bourg allez sur votre droite pour vous rendre à Millencourt-en-Ponthieu. Puis redescendez vers le sud, traversez le Scardon, pour atteindre Neufmoulin. Tournez sur votre droite et tout schuss (attention à la traversée de la (D.925) sur Vauchelles-les-Quesnoy et Bellancourt. Selon la tradition, un berger découvrit au 10è s. dans un orme une statue de la Vierge ; celle-ci fut placée à l'intérieur d'une chapelle élevée quelques années après : elle devint l'objet d'un pèlerinage. On lui attribue de nombreux miracles. Continuez votre descente (attention à la traversée de l'ex (N.1) vers Pont-Remy. Dès le Moyen Age, la situation stratégique des îles formées par les bras de la rivière incita à la construction d'une forteresse qui joua un rôle important au cours de la guerre de Cent ans. Après avoir repoussé Edouard III en 1346, elle passa aux Anglais après le traité de Brétigny, mais fut reprise par Hugues de Châtillon en 1369 et résista à Henri V d'Angleterre. Le duc de Bourgogne la prit et l'incendia en 1421. Le château fut reconstruit en 1457 en partie détruit en 1638 et reconstruit au 19è s. en style néo-gothique. Sur votre droite, longez les étangs et la Somme jusqu'à Epagne-Epagnette. Dans ce bourg, il existait un monastère de femmes, de l'ordre de Citeaux fondé en 1178 par Enguerran de Fontaines et abandonné qu'au milieu du 17è s. Le Château d'Epagne restauré au 19è s. à nouveau endommagé en 1940. Maintenant traverser la vallée de la Somme et observez les nombreux étangs ou Intailles (en picard). Vous arrivez au petit village de Bray-les-Mareuil, son église de la Nativité-de-la-Ste-Vierge à flanc de coteau vous accueille dans un environnement agréable. Une statue de la Vierge à l'Enfant du début du 17è s. était vénérée par les poissonniers d'Abbeville du 17è au début du 20è s. Continuez votre route vers Mareuil-Caubert. Ce village, qui subit une forte montée des eaux vers l'an 2000 par débordement de la Somme et le trop plein des étangs se trouva sous plus d'un mètre d'eau obligeant les instances à reloger les habitants. Ce bourg, tout en longueur débouche sur l'ex (N.28), mais vous ne le parcourrez pas dans son ensemble car vous allez emprunter sur votre gauche la petite route montante qui va vous mener à Villers-sous-Mareuil. De là rejoignez, après avoir traversé l'ex (N.28), Bienlay puis sur votre droite la route qui va vous amener à Cambron (vous devrez traverser d'une part la (D.22) puis à l'entrée de Cambron la (D.925). Dans Cambron dirigez-vous vers le canal et empruntez ce Canal de la Somme pour rejoindre Abbeville.


Options

Centrer   Pente

Cet itinéraire

Rendre disponible hors connexion Suivre sur le terrain Télécharger GPX Charger dans l'editeur Générer PDF

Photos

Avis sur cet itinéraire

Pas encore d'avis, connectez-vous pour en ajouter un.

Plus

Affiché 27 fois, téléchargé 0 fois
2207SB - ABBEVILLE / DOMART-EN-PONTHIEU