View a trackCreate a trackSearch for a trackStoriesForumsPremium accountMembers
VisuGPX
Select a file
file.gpx
Options

The threshold and the smoothing optimize the calculation of the difference in height
Sign in
Enter your email and retrieve your password in your mailbox
Or
I already have an account
Log in
Enter the email and password you received during sign in
Sign in | Forgot password
Accueil > Tous les forums > Logiciels > carroyage UTM

carroyage UTM


Aller à la page : Précédente 1 2 3

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

Re: carroyage UTM

Admin
[2174 posts] - Le 30/03/2020 21:18

Corrigé

 

Re: carroyage UTM

la Marmotte & l'Ours
[104 posts] - Le 01/04/2020 10:51

OK Admin, MERCI !
J'avais bien compris « qu'il n'est pas nécessaire de placer des marqueurs » dans le cas d'une trace spécifique mais, comme je ne savais pas si dans la modification apportée vous en étiez resté au seul ajout de la colonne UTM ou si vous aviez suivi mon idée de généraliser le tableau de marche à toutes les traces qui possèdent des marqueurs , pour effectuer mon test j'ai commencé par l'ajout des 7 marqueurs et ne suis passé à la création de la deuxième trace qu'après ! Ce qui m'a permis au passage de comprendre que les dits-marqueurs ne sont pas spécifiques à une trace !...

Quelques petites précisions en forme de conclusion :

1 - je rappelle que si je me suis invité dans cette conversation, c'est seulement parce que je cherchais à obtenir ceci sans connaître l’existence de gpxrando et depuis suis désolé de ne pas y trouver les performances en terme de simplicité, souplesse et complétude d'EditGPX.

2 - attention ce n'est pas parce que, quand tout est parfait, « le GPS le fait 15000 fois mieux » que le carroyage UTM de la série bleue des cartes de l'IGN que sur le terrain tous les problèmes d'orientation en sont résolus. En effet, en terrain accidenté, en forte pente et ou sous un couvert végétal dense de feuillus, dans un brouillard épais, en bordure ou pied de falaise, les mesures GPS sont souvent plus que folkloriques, avec des écarts pouvant dépasser les 100 à 150 m en distance comme en altitude ! Alors je souhaite bien du plaisir à tous ceux qui font une confiance aveugle à leurs smartphones pour les mener à bon port en toutes circonstances. Bien évidemment, il va de soi qu'en pareils cas ce n'est pas le carroyage UTM de la carte qui résoudra le problème et qu'alors seules les bonnes vieilles techniques d'orientation restent opérantes si toutefois elles ont été initialisées bien avant de se retrouver dans la panade.

3 - les cartes, aussi bien faites et précises soient-elles, ne sont pas à l'abri de magistrales coquilles, la preuve  ! Incroyable bourde à méditer, toujours actuelle sur Géoportail et sur son routeur, malgré mon signalement à SURICATE et plus récemment directement à l'IGN ; heureusement qu'Open Route ne la reproduit pas, mais qui le constatera ? puisque généralement nous n'allons voir de ce côté que lorsque le sentier n'est pas connu du routeur de l'IGN (référence les tutoriels d'EditGPX) CQFD 😭 !...
Bien cordialement.
L'Ours.

 

Re: carroyage UTM

A
Angstrom
[419 posts] - Le 01/04/2020 17:28

la Marmotte & l'Ours a dit :ou si vous aviez suivi mon idée de généraliser le tableau de marche à toutes les traces qui possèdent des marqueurs , pour effectuer mon test j'ai commencé par l'ajout des 7 marqueurs et ne suis passé à la création de la deuxième trace qu'après ! Ce qui m'a permis au passage de comprendre que les dits-marqueurs ne sont pas spécifiques à une trace !...


Sauf erreur de ma part, la cause racine du malentendu est que VisuGPX ne gère pas les routes au sens de la norme GPX mais des traces.
Les routes (rteType) sont définies par une liste ordonnée de points de passage (rteptType). VisuGPX ne génère pas de routes. Il transforme les routes présentes dans un fichier GPX importé en traces.
Les traces (trkType) sont composées de 1 ou plusieurs segments (trksegType), eux-mêmes composés des "petits cailloux" (trkptType) par centaines ou milliers.
Les waypoints (wpType) sont des points remarquables contenus dans le fichier GPX mais qui n'appartiennent ni à une route ni à une trace. Ils sont enregistrés en général en début de fichier, sans regroupement particulier.

VisuGPX considère une trace avec quelques points comme une route potentielle et donc permet de produire le tableau de marche en traitant les trkpt comme elle le ferait avec des rtept. Comme pour les TRKPT, les RTEPT ne peuvent recevoir de nom (comme les WPT)
VisuGPX autorise la création de waypoints mais le problème avec eux, c'est qu'ils sont indépendants de la trace et/ou de la route. Pour que VisuGPX mentionne le nom des waypoins sur le tableau de marche, il faudrait donc qu'il fasse un traitement particulier des balises WPT pour aller voir si ils sont proches d'un TRKPT d'une trace, récupérer la description (nom) et l'afficher dans le tableau. Faisable mais un peu du bidouillage en réalité.

La fonctionnalité qui manque dans VisuGPX est celle des routes, qui pourrait se faire par plusieurs moyens:
1) créer un nouvel objet "Route" dont chaque point de passage serait un RTEPT qui pourrait recevoir des attributs (comme les WPT)
2) Proposer une option de génération d'une route à partir de la liste des waypoints . Il faudrait pour cela proposer un tableau permettant d'ordonner les WPT (et d'en supprimer dasn la liste).

Mais l'usage des routes est devenu assez rare avec les GPS cartographiques, contrairement aux anciens modèles de randonnée.
Compte tenu de la richesse fonctionnelle de VisuGPX et de son statut de "boîte à outils" GPX assez formidable, on pourrait s'attendre à ce qu'il gère les routes qui sont très proches techniquement des traces. Mais bon, c'est à Admin de décider de tout cela.

 

Re: carroyage UTM

rcolam
[102 posts] - Le 02/04/2020 06:52 [Edité: 02/04/2020 06:53]

Bonjour à tous
J'ai suivi avec intérêt les échanges sur ce sujet. Les derniers posts plus techniques me dépassent carrément.
Comme le dit Angstrom, sans vouloir raconter ma vie je précise que je suis passionné d'orientation et j'ai suivi le cursus complet de formation animateur (été/hivers) en club affilié FFRandonnée mais depuis quelques jours je voulais donner mon avis.

A ce titre, je vais prochainement former aux pré-requis des candidats randonneurs du club qui veulent accéder au premier niveau d'animateur.
Voir le contenu page 2 de ces pré-requis FFRandonnée (lecture de carte, orientation... et 'accéder à des itinéraires numérisés') :
documents.ffrandonnee.fr/formation/files/certif-randonnee-attestation-pre-requis(3).pdf

Ceci peut paraître d'un autre âge, reste que ces minimums sont indispensables pour randonner en sécurité.
On a tous rencontrer des randonneurs qui ne savent pas où ils se trouvent ou qui ne se fient qu'à la trace de leur Smartphone ou GPS si celui-ci à encore de la batterie (je n'ai ni GPS ni Smartphone même si tôt ou tard j'y viendrai inévitablement).
Je vois aussi régulièrement (y compris en club) des randonneurs (ou animateurs) avec une fiche VISORANDO pas forcement juste... 😡

Je suis ravi d'utiliser VISUGPX qui facilite grandement la vie quant à la préparation d'une rando. Dans la formation aux pré-requis, je ne manquerai pas de les initier et encourager à l'utiliser (entre autre le tableau de marche, que j'ai découvert à cette occasion, pour faire des exercices d'orientation sur une petite boucle locale !)

Merci beaucoup pour ce super outil et pour le travail et la disponibilité d'ADMIN 😉
Robert

 

Re: carroyage UTM

Admin
[2174 posts] - Le 02/04/2020 09:19

Bonjour Robert, sur le document lié, la liste des compétences cartographiques à valider pour mener un groupe me semble tout à fait pertinent. Le minimum syndical.

Pour moi le tableau de marche ne sert qu'à valider des exercices en salle sur la lecture distance azimut entre points. Sur le terrain, on en a jamais besoin, de surcroît en rando Pédestre. On a toujours un sentier et de multiples points de repères qui font qu'avec la carte ça suffit amplement. À la limite un azimut et des distances grossieres pour ne pas partir de mauvais côté. Ce serai plutôt "suivre le chemin vers le S pendant 200m, au carrefour avec la maison prendre la piste à droite WSW sur 300m, etc, etc" .


Une fois j'ai du vraiment suivre des azimuts, cetait
- en ski de rando (hors sentier donc)
- dans un brouillard à couper au couteau
- dans un raid de plusieurs jours, sinon on serait restés à la maison.

Bref, beaucoup de conditions réunies.

Et bien ce jour, on avait la carte, avec tracé dessus la route, plus le GPS en suivi de route (sans fond cartographique à l'époque). Et bien heureusement qu'on avait les deux, le GPS pour nous positionner, mais aussi la carte pour confirmer les micro reliefs qui nous entouraient, car meme si l'itinéraire avait été soigneusement préparé avant, on est jamais sûr de ne pas avoir vu une micro barre rocheuse, des pentes fortes ou que ne sais-je encore 😨

 

Re: carroyage UTM

rcolam
[102 posts] - Le 02/04/2020 17:31

D'accord avec tout ce qui vient d'être dit.
Il m'est arrivé également sur les hauts plateaux du Vercors en raquettes en hivers, journée blanche, avec carte et un GPS qui nous donnait une fausse position (Je savais bien où j'étais à peu près malgré le brouillard très épais qui nous est tombé dessus). J'ai décidé de faire demi-tour en reprenant nos traces et notre cap pour redescendre et sortir de cette purée.
Je suis d'accord que ce sont des situations exceptionnelles mais dans ces cas, une bonne préparation + carte + boussole sont indispensables.
Oui, un jour je ferai avec le GPS ou le Smartphone mais la carte papier sera encore pour un certain temps dans le sac! La préparation avec Visugpx à de l'avenir.
Merci encore

 

Re: carroyage UTM

la Marmotte & l'Ours
[104 posts] - Le 03/04/2020 11:32

Bonjour Admin, Angstron(Vincent), rcolan(Robert), et sans oublier Lotois sur d'autres conversations,

Je pensais en avoir terminé avec cette conversation, mais je ne peux décemment pas en rester là après toutes ces longues réponses particulièrement intéressantes et constructives qui me prouvent chaque jour un peu plus combien notre créateur de ces géniales applications et la communauté des plus anciens sont solidaires et dévoués pour les novices comme moi ! En effet quel chemin parcouru depuis le mois de juin 2019 seulement, grâce à votre écoute, votre aide et l’hyper-réactivité d'Admin.
Merci à Vincent pour sa description du mode de fonctionnement de VisuGPX, même si comme Robert je suis loin d'avoir tout compris, moi qui ne connaît même pas de format d'encodage des données enregistrées dans les fichiers GPX, ça m'a au moins permis d'en comprendre la philosophie !
Pour en revenir à l'orientation, les méthodes : du double azimut, du levé de doute et surtout la tangente à la courbe d'autant plus efficace que la pente est raide (tant décrié par certains!) m'ont de nombreuses fois permis de me sortir de situations bien compliquées et probablement plusieurs fois sauvé la vie. Même si elles sont le plus généralement utilisées à ski comme le précise Admin, je suis bien placé pour le savoir car plus jeunes, pour justement nous entraîner à leur mise en œuvre, nous sortions par tous les temps : Vercors, Chartreuse, Taillefer-Belledonne, les Monts du Lyonnais au sens très large, plus tard tout le Mercantour et les jours de grand-beau étaient plus faciles à compter que nos galères. Comme de plus, en randonnée pédestre, je suis à plus de 75 % hors sentier ce n'est pas toujours plus facile et que dire par exemple des Dolomites où même par beau temps la nebia qui remonte de l’Adriatique enroule brutalement le massif où l'on est dans son écharpe laiteuse ! situation très courante par là-bas !...
Enfin, en forme de clin d’œil face aux propos d'Admin  « ...mais aussi la carte pour confirmer les micro-reliefs qui nous entouraient, ... » je soumets à votre sagacité cet autre récent exemple qui à posteriori m'a quand même fait froid dans le dos :
Étonnante surprise en versant Nord de la Coquille
Trace  
Diaporama
Malgré la haute qualité de nos cartes, le perfectionnement et la précision toujours plus grande de nos instruments et l’efficacité de nos méthodes, l'observation immédiate du terrain aura toujours le dernier mot ! Et c'est heureux qu'il en soit ainsi, vive l'aventure !...
Par ailleurs je me console et réconforte en me disant qu'après tout ça, si à 75 ans je suis encore là, même si j'ai bien conscience que j'ai toujours eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de chance c'est quand même peut-être aussi un peu parce que jusqu'ici je n'ai pas fait trop de conneries !... 😜
Bien cordialement.
L'Ours.

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : Précédente 1 2 3

Répondre à ce message
En tant qu'invité vous pouvez poster mais vous ne pourrez pas éditer vos messages. Inscrivez-vous et découvrez les autres fonctions réservées aux membres, ça prend 2 minutes !
[anti-spam]
[Soyez précis]
😄 😁 😂 😆 😇 😈 😉 😋 😍 😎 😜 😡 😤 😨 😭 🤩



Envoyer (cliquez dans le carré)

Consultez les règles du forum. Pour ajouter un lien encadrez l'URL par < > ou utilisez les BBtags. HTML désactivé.